INSTITUTION INTERDEPARTEMENTALE DU BASSIN DE LA SEVRE NIORTAISE - IIBSN

Ouvrages et niveaux d’eau

Ouvrages et gestion des niveaux d’eau pour la zone des marais mouillés de la Sèvre Niortaise

De Niort à la baie de l’Aiguillon, la Sèvre Niortaise est organisée en paliers successifs appelés « biefs », équipés d’ouvrages de régulation pour la plupart très anciens (19ème siècle). Sur le Domaine Public Fluvial (Sèvre Niortaise, Mignon, Autize), ces ouvrages sont doublés d’une écluse permettant le passage des bateaux.

Pour plus d’informations, une vidéo réalisée par AlterNature média® est à votre disposition ci-dessous :
 

 

La gestion des niveaux

Pour chacun des biefs et des ouvrages associés, des consignes de niveau ont été déterminées dans un convention ou plus récemment dans un arrêté inter-départemental valant règlement d’eau. En effet les voies d’eau sont réparties entre plusieurs propriétaires, la gestion nécessitant donc un cadre commun.

Les manœuvres sont décidées en fonction des conditions météorologiques et du débit des cours d’eau dans le respect des documents cadre. 

Les données de niveaux d’eau sur les biefs gérés par l’IIBSN sont accessibles sur le site internet de l’observatoire de l’eau en Poitou-Charentes.

Barrage à clapets de la Tiffardière sur la Sèvre Niortaise

 

Les ouvrages de régulation

65 barrages sont utilisés pour la gestion de l’eau des 33 biefs et sous-biefs du marais mouillé. Ce sont en partie amont des barrages à vannes-vantelles ou à clapets, tandis que les ouvrages à la mer sont équipés de vannes levantes et de portes à flot bloquées à marée haute.

À ce jour, 33 ouvrages sont reliés à un poste central de télégestion situé à Niort permettant leur surveillance et leur manœuvre à distance.

Barrage à vannes levantes de Bazoin-Sèvre sur la Sèvre Niortaise

 

Les ouvrages à la mer, ouvrages majeurs de la gestion du marais

Les ouvrages à la mer constituent l’interface entre les eaux douces continentales et les eaux marines. Ils laissent subsister un linéaire soumis à la marée d’environ 10 km formant l’estuaire de la Sèvre Niortaise. Trois exutoires assurent cette fonction pour le bassin de la Sèvre Niortaise : la Sèvre Maritime (ouvrages des Enfreneaux), le Canal Maritime (écluse du Brault) et le Canal Évacuateur.

L’écluse du Brault utilisée pour l’évacuation des crues

 

Tous les ouvrages hydrauliques à la mer dispose de portes à flot. Ces portes jouent pleinement leur rôle naturel en s’ouvrant et se refermant avec le flux de la marée. Lorsque la marée se retire, l’eau de la Sèvre Niortaise pousse les battants des portes à flot permettant l’écoulement de l’eau douce vers la mer. Lorsque la marée remonte, sous la pression de la mer, les battants des portes à flot se referment empêchant les eaux salines de remonter vers le Marais et les eaux superficielles de s’évacuer. 

Découvrez le fonctionnement de ces portes à flot en vidéo :

 

Vidéo réalisée par Phonic Lips, pour le Parc Naturel régional du Marais poitevin.

piece jointePour aller plus loin :

PaPrika Studio, la valeur ajoutée à votre communication - 2015 Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer