INSTITUTION INTERDÉPARTEMENTALE DU BASSIN DE LA SÈVRE NIORTAISE - IIBSN

COVID-19 : mesures exceptionnelles

En raison de la crise sanitaire actuelle, les services et les activités de l’IIBSN sont modifiés à compter du 17 mars 2020 :

  • fermeture de l’accueil du public, report des réunions
  • maintien des personnels à domicile, à l’exception des activités absolument nécessaires
  • télétravail, relations par mail ou par téléphone.

Le standard reste ouvert au 05.49.78.02.60 (9h – 12h et 14h – 17h). L’équipe d’encadrement est également joignable sur les téléphones professionnels, ainsi que par messagerie.

Les missions suivantes restent maintenues en totalité, seule l’organisation est adaptée : gestion de l’eau et services d’astreinte, comptabilité, paye, téléphonie et réseaux.

Les autres activités sont réduites, modifiées (travail à distance) ou reportées.

La navigation est interrompue jusqu’à nouvel ordre en raison de l’insuffisance des moyens sur site (gestion des télécommandes, confinement des personnels, …).

Situation de crue le 06 mars à 17h

Crue de la Sèvre niortaise – situation à 17h le 06 mars

Nous venons de passer à 14h aujourd’hui un (premier?) pic de crue à Niort, le débit recalculé par le service de prévision des crues (SPC) est de 240 m³/s, possiblement plus élevé ce soir.
https://www.vigicrues.gouv.fr/bulletin-local.php?CdEntVigiCru=24#LA5
Les pluies de la nuit dernière pourrait entrainer une nouvelle réaction demain, mais cela reste à confirmer car pour l’instant le débit à St Maixent est en baisse.
L’onde de crue se déplace désormais vers le marais où les hauteurs d’eau ne vont cesser de croître durant plusieurs jours.

Vigilance orange sur la Sèvre niortaise

Les cumuls de précipitations depuis une semaine (de l’ordre de 100 mm pour Niort, localement supérieurs à 120 mm en Vendée et Charente-Maritime) ont entrainé un nouvel épisode de crue des cours d’eau. Ce vendredi 06 mars à 11h, la préfecture des Deux-Sèvres a placé le bassin amont de la Sèvre niortaise en vigilance orange, traduisant une crue significative.
Les cours d’eau ont réagi fortement, le pic de crue n’est pas encore atteint sur le niortais alors que la station de la Tiffardière mesurait un débit de 170 m³/s ce matin à 8h. Les informations sont disponibles sur le site « vigicrues » :
https://www.vigicrues.gouv.fr/bulletin-local.php?CdEntVigiCru=24
https://www.vigicrues.gouv.fr/niv3-station.php?CdStationHydro=N430062002&CdEntVigiCru=24&GrdSerie=Q&ZoomInitial=3&CdStationsSecondaires=N401061001

Sur le marais, les hauteurs d’eau vont augmenter durant une longue période, en raison du phénomène d’accumulation (les volumes entrants sont considérables) et des forts coefficients de marée la semaine prochaine. L’inondation sera générale avec des hauteurs d’eau localement très élevées en aval. La navigation est fermée jusqu’à nouvel ordre.
Pour toute information concernant la crue et les risques associés, il est nécessaire de s’adresser auprès des services de protection civile des préfectures ou des services de prévision des crues de l’Etat.

images : Comporté (à la une), ci-dessous – Roussille, cale du port à Niort.

Travaux d’élagage et de désenvasement sur le DPF

Suite à la décrue, les travaux d’élagage, de désencombrement et de curage ont repris début janvier sur le Domaine Public Fluvial (DPF).

Plusieurs secteurs sont en cours d’intervention soit en régie avec les moyens humains et matériels de l’Institution, soit par des entreprises extérieures.

En régie, après des travaux d’élagage sur le Bief de la Garenne à Arçais, les équipes interviennent actuellement sur le contour de pomère préalablement au dragage en cours, puis se sera le canal de la Dérivation à Marans qui sera élagué. Enfin, plus ponctuellement des travaux sont prévus sur la Sèvre à La Ronde, Maillé, Damvix, Arçais, Coulon, Magné et Niort.

Travaux d’élagage et désencombrement en régie

 

Des travaux spécifiques sur des saules à Marans et à Damvix-Maillé ont été réalisés fin 2019 par des entreprises extérieures. Un chantier important sur la rivière vieille Autize ( St Pierre le Vieux et Maillezais) et  des travaux de curage du vieux Mignon (La grève sur le Mignon)  sont en cours.

Curage du Vieux Mignon

L’ensemble de ces travaux est financé par l’IIBSN avec un soutien financier pour certains chantiers de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et la Région des Pays de la Loire (cadre Contrat Régional Bassin Versant).

 

Havres de paix pour les loutres

L’IIBSN a signé un partenariat avec la société française pour l’étude et la protection des mamifères (SFEPM) pour mettre en place sur le Domaine public de la Sèvre Niortaise, du Mignon et des Autize(s) des havres de paix à loutres.

Deux secteurs ont été identifiés :

– sur l’aval du bassin sur les communes de Charron et Marans au niveau du canal maritime et de la sèvre maritime

– sur la commune de Niort au niveau du lieu dit la Belle Etoile.

Sur ces parcelles l’IIBSN s’engage notamment à maintenir le couvert végétal, conserver les gîtes naturels et  conserver les zones humides.

 

PaPrika Studio, la valeur ajoutée à votre communication - 2015 Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer