INSTITUTION INTERDÉPARTEMENTALE DU BASSIN DE LA SÈVRE NIORTAISE - IIBSN

Bacage de la Sèvre Niortaise

Une opération de bacage se fait sur la Sèvre Niortaise située en zone maritime à l’aval de Marans.

Cette manœuvre consiste à repousser les vases que la marée montante dépose à l’aval du barrage des Enfreneaux ( de 500 à 850m3 par marée). Cette opération se fait lorsque le débit de la Sèvre niortaise ne permet plus d’évacuer ce dépôt de vase, de mai à octobre.

Il est aussi nécessaire que le niveau d’eau de l’océan soit suffisamment bas : le bacage est calé sur les coefficients de marée supérieurs à 80 .

Retrouvez la carte de localisation et l’explication de l’opération en vidéo.

 

Moisson importante de végétaux aquatiques indigènes

Des opérations importantes et peu fréquentes de régulation des plantes aquatiques indigènes (cératophylles et algues notamment) sont en cours depuis une semaine dans les contours de la Sèvre Niortaise aval (Maillé et Charrouin, départements de Vendée et de Charente-Maritime), et devraient se poursuivre jusqu’au 14 août.

Elles sont réalisées avec le bateau moissonneur de l’Institution. Les travaux consistent à couper à 1,20 m de profondeur les végétaux aquatiques qui prolifèrent dans le lit de la voie d’eau, à les ramasser et à déposer sur la berge pour ressuyage avant d’être  acheminer dans un centre de compostage.

Des filets flottants sont disposés en aval de la zone de travail et en travers de la voie d’eau pour contenir les fragments de plantes qui partent au courant et ainsi faciliter leur ramassage.

Les herbiers de rives sont préservés pour maintenir les habitats aquatiques .

L’objectif de ces travaux est de limiter le développement des végétaux aquatiques pour faciliter les usages et les activités (navigation, activités nautiques, pêche,…), préserver la trame paysagère de la voie d’eau et de maintenir des conditions de milieu favorables à la vie piscicole.

Une fois ces travaux achevés sur ce secteur, le bateau remontera vers l’amont pour intervenir aussi sur les végétaux sur la Sèvre Niortaise à Niort.

 

 Envahissement par les végétaux aquatiques du contour de Charrouin avant intervention

 

Coupe et récolte des végétaux aquatiques avec le bateau de l’IIBSN

Bazoin : l’écluse et la passerelle restaurées

Deux nouveaux ouvrages techniques viennent de faire peau neuve sur le site de Bazoin. Il s’agit de l’écluse de navigation sur la Sèvre niortaise et de la passerelle piétonne qui permet de relier la Sèvre au Mignon, entre les communes de Maillé, Damvix (85) et La Ronde (17).

Si l’IIBSN propriétaire des deux ouvrages avait assuré la maîtrise d’ouvrage et la conduite du projet de l’écluse, c’est le Département de la Charente-Maritime qui a porté l’opération de réfection de la passerelle métallique.

Les travaux sont terminés et le site est désormais ouvert au public. L’inauguration officielle est envisagée au mois de septembre.

Espèces végétales envahissantes

L’Institution Interdépartementale du Bassin de la Sèvre Niortaise réunit annuellement un groupe de travail pour faire le point sur les espèces végétales exotiques envahissantes aquatiques ou de berges.

Ce groupe permet de partager les informations sur les nouvelles espèces présentes sur le bassin versant ainsi que les modalités de gestion. Ainsi lors de la réunion d’avril 2019 il a été question de la règlementation liée au devenir des végétaux arrachés.

Vous pouvez retrouver :

– les présentations des participants

– une fiche reprenant les éléments principaux.

Herbiers d’egeria densa

 

 

Intervention sur les végétaux aquatiques à Mauzé sur le Mignon

Comme chaque année, des travaux de régulation de plantes aquatiques indigènes proliférantes ont lieu dans le Port de Mauzé-sur-le Mignon et sur le canal du Mignon jusqu’au barrage de Moulin Neuf.

Réalisés par l’entreprise VALTERRA de Lezay, ces travaux ont démarré ce lundi 17 juin et vont durer toute la semaine.

Cette action consiste, à l’aide d’un engin spécifique amphibie, à couper et à récolter mécaniquement les végétaux fixés au fond et les algues en surface. Une fois les végétaux récoltés, ils sont déposés dans un godet puis dans un container et évacués sur un terrain de la commune de Mauzé sur le Mignon. Cette prestation est cofinancée à hauteur de 50% par la commune de Mauzé sur le Mignon et par l’Institution Interdépartementale.

 

Ramassage et déchargement des végétaux dans un godet avant évacuation

PaPrika Studio, la valeur ajoutée à votre communication - 2015 Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer