Gestion quantitative

Gestion quantitative

La problématique de la gestion quantitative a été au cœur de la construction du Schéma d’Aménagement et de gestion des eaux (SAGE) du bassin de la Sèvre niortaise et du Marais poitevin dès son origine en 1998. Le bassin de la Sèvre niortaise-marais poitevin était en effet déjà identifié comme SAGE « nécessaire » dans le SDAGE Loire Bretagne 1996-2000 en raison du fort déséquilibre structurel entre la disponibilité de la ressource en eau et ses usages (notamment irrigation) pendant la période estivale. Le périmètre du SAGE était, et reste, toujours classé au niveau réglementaire en tant que Zone de Répartition des Eaux ou ZRE. Sur cette thématique, la sécheresse de l’été 2005 a ensuite contribué à accélérer et la prise de conscience et la procédure d’élaboration.



La politique actuelle du SAGE repose sur trois orientations principales (objectifs 6,7 et 8 du PAGD - page 56 à 64) :

  • L’amélioration de la connaissance des usages et du fonctionnement des milieux sur le territoire,
  • Le développement de pratiques et techniques visant à économiser de l’eau,
  • La diversification et création de nouvelles ressources (avec, notamment, la création de réserves de substitution).

En 2019, la commission locale de l’eau s’est lancée dans la révision de ses documents, et notamment du volet « gestion quantitative ».

Les thématiques

Les usages de l’eau

Les usages de l’eau

En savoir plus
Un nouvel équilibre en période estivale

Un nouvel équilibre en période estivale

En savoir plus
Les contrats de gestion quantitative et les réserves de substitution

Les contrats de gestion quantitative et les réserves de substitution

En savoir plus
Économie d'eau

Économie d'eau

En savoir plus
Haut de page