Dragage du canal maritime

Dragage du canal maritime

Le désenvasement du canal maritime a démarré avec la drague de l'Institution le 5 juillet. Près de 2 kms de canal sont prévus en dragage et sur 20 mètres de large.

Les vases sont désagrégées au moyen d’un “cutter rotatif” fixé à l’extrémité de son élinde (bras situé à l’avant), puis aspirées et refoulées au moyen d’une colonne pour la partie flottante (à l’arrière de la drague) et pour l’autre partie positionnée en berge (tuyaux rigides).

Depuis 2021, la vase est rejetée directement dans la sèvre maritime selon un protocole encadré par un arrêté préfectoral et une dérogation pour 2022.

Le chantier doit s'étaler sur 2022 et 2023.

point de rejet en sèvre maritime




Haut de page