Gestion quantitative

Gestion quantitative

Les paysages du SAGE Vendée présentent différentes facettes reflétant les enjeux de l’eau locaux. Du bocage à la plaine vendéenne, l’eau s’exprime de différentes manières.

La ressource en eau est dite « superficielle » sur les secteurs où les sols sont imperméables : le réseau hydrographique est dense et l’eau s’infiltre peu en profondeur.

Dans les secteurs de plaine, l’eau est stockée dans les calcaires fissurés de la nappe en grand : l’eau y est «souterraine».

La gestion de l’eau qui découle de ce contexte géographique est très différente et les enjeux quantitatifs aussi.

Dans le cadre de la révision du SAGE, deux études quantitatives adaptées à chaque contexte sont en cours.

Pour en savoir plus

Note de cadrage de la révision du chapitre "gestion quantitative" du SAGE Vendée

Note de cadrage de la révision du chapitre "gestion quantitative" du SAGE Vendée

Version révisée pour tenir compte des demandes de la CLE lors de la séance du 2 juillet 2018.
Télécharger
Etude "HMUc" partie "socle" du SAGE Vendée

Etude "HMUc" partie "socle" du SAGE Vendée

La partie socle du SAGE Vendée (complexe de Mervent et bassins versants amont) fait l'objet d'une étude particulière.
En savoir plus
Etude "HMUc" partie "sédimentaire" du SAGE Vendée

Etude "HMUc" partie "sédimentaire" du SAGE Vendée

La partie sédimentaire du SAGE Vendée (bassin versant de la Longèves notamment) est traitée dans le cadre de l'étude "volumes prélevables" menée par le SAGE SNMP.
En savoir plus
Haut de page